Logo Eau au débat

Les métaux dans le bassin de la Seine: comprendre d'où proviennent et comment circulent les métaux?
©

Les métaux dans le bassin de la Seine: comprendre d'où proviennent et comment circulent les métaux?

Si les habitants du bassin de la Seine utilisent des métaux depuis des siècles, leur usage intensif (zinc, plomb, cuivre, cadmium, mercure, arsenic, nickel notamment) remonte aux XVIIIe
et XIXe siècles, lors de la révolution industrielle et du développement de l’agglomération parisienne.


Les premières analyses quantitatives de métaux dans l’eau n’ont cependant été réalisées que dans les années 1970, faute de méthode suffisamment sensible. Depuis 1983, la surveillance systématique du bassin et de l’estuaire a été mise en place et cherche à répondre aux
exigences de la loi française et européenne.

Ce fascicule présente le travail de recherche sur les métaux conduit par le Programme multidisciplinaire de recherche sur la Seine et son bassin, dit PIREN-Seine, initié par le CNRS et la Délégation de Bassin en 1989. Il reprend également les données scientifiques recueillies par
une dizaine d’organismes ou d’administrations spécialisés. Grâce à l’utilisation de sédiments déposés sur les berges de la Seine, l’évolution de la contamination métallique du bassin a pu être estimée depuis 1935.

(...)

Lire la suite ici

Source

Veille Eau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.