Logo Eau au débat

Des moyens financiers pour la qualité des eaux et des milieux aquatiques
©

Des moyens financiers pour la qualité des eaux et des milieux aquatiques

Contribuer au bon état de toutes les eaux, c'est l'objectif du 10e programme de l'agence de l'eau Loire-Bretagne. De 2013 à 2018, deux enjeux prioritaires pour les aides financières : la qualité de l'eau et la préservation des rivières.

Un programme pour aider collectivités, industriels et agriculteurs à reconquérir la qualité des eaux

De 2013 à 2018, l'agence de l'eau mobilise 2,45 milliards d'euros  pour aider les collectivités, les industriels, les agriculteurs à  investir et à réaliser des actions d'amélioration de la qualité des eaux. Avec deux enjeux prioritaires, la qualité de l'eau et la préservation des rivières et des zones humides.

Les moyens financiers proviennent des redevances que paient tous les utilisateurs d'eau. Au 10e programme, la part que paient les ménages diminue. Elle est compensée par une augmentation de la contribution des agriculteurs et des industriels. C'est le fruit d'une large concertation entre les représentants des collectivités, des industriels, des agriculteurs, de l'Etat et des associations qui composent le comité de bassin.

Plus de moyens pour des rivières vivantes

Les rivières contribuent, si elles sont en bonne santé, à améliorer la qualité de l’eau. L'agence de l'eau va consacrer beaucoup plus de moyens pour aider les collectivités à restaurer les rivières. Il s'agit de réduire l'impact des obstacles sur les rivières qui crèent des perturbations, gênent la circulation des poissons et des sédiments. Elle aidera aussi à préserver et restaurer les zones humides indispensables à la qualité de l'eau.

(...)

Lire la suite ici

Source

prenons soin de l'eau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.