Logo Eau au débat

7 choses à savoir sur les barrages
© Meli Melo

7 choses à savoir sur les barrages

Au lendemain de terribles inondations dans le sud de la France, le GRAIE consacre son dernier dossier aux effets des barrages dans l'hexagone. Et ce que révèle cette association de 300 acteurs impliqués dans la gestion ou l'utilisation de l'eau est édifiant.

Voici 7 points à retenir du dossier que le GRAIE consacre aux barrages sur le site Méli-Melo qui rassemble toutes les publications de cette association, ainsi qu'une web série thématique.

1) L'homme construit des barrages depuis plus de 6000 ans.

Dès qu’ils se sont sédentarisés, les hommes ont commencé à aménager les rivières pour adapter leur environnement à leurs besoins : conserver l’eau, permettre l’irrigation, se protéger contre les crues, faciliter la navigation, produire de l’énergie, évacuer leur déchets, etc.

Il semble ainsi que les plus anciens barrages aient été construits au Moyen Orient il y a probablement plus de 6.000 ans. On en trouve des traces aussi bien en Chine, en Inde, au Sri Lanka qu’au Mexique ou qu’en Egypte. 

2) La fonction première des barrages est l'irrigation, puis la production d'énergie 

La Chine (46 %), les États-Unis (14 %) et l'Inde (9 %) totalisent à eux seuls près des trois quarts de ces grands barrages. L’énergie hydro-électrique est à l’origine de 20% de l’électricité utilisée sur la planète, mais l’irrigation semble être la motivation principale de la construction des barrages récents.

D’après la Commission Mondiale des Barrages (CMB), "la moitié des grands barrages construits dans le monde l'a été exclusivement ou principalement pour l'irrigation, et 30 à 40 % des 271 millions d'hectares irrigués dans le monde le sont à partir de barrages".

(...)

Lire la suite ici

Source

Veille Eau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.